Ciné, Littérature

[Télé] Oublie pas de mettre tes phares !

Coucou les amis ! Comment allez-vous ?
Aujourd’hui, on va parler série avec une sortie Netflix que j’attendais avec impatience. Si jamais vous ne l’avez pas encore compris : l’année de Stephen King, c’est 2017 et pour cause ! Monsieur le maître de l’horreur célèbre son 70e anniversaire ! Wouh !
Parmi les petits cadeaux que lui fait le monde du cinéma : l’adaptation en série d’une de ces géniales nouvelles. Allez, je ne vous laisse pas languir trop longtemps ! Tadaaam

tw-28619

Vous le sentez le côté oppressant, hein ? Dites ? …

Pour la petite histoire… Mist ou Brume pour les frenchies a été écrite en 1980 par Stephen King, adaptée en film en 2007 et … aujourd’hui en série télé.
Elle a été source d’inspiration pour beaucoup d’œuvres artistiques. La plus notable c’est la série de jeux vidéos Silent Hill sortie sur Playstation dans les années 90. 

1472812039-9240-card

 

Hormis cette brume hyper flippante, les jeux ont vraiment repris l’esprit de la nouvelle. Je vous conseille d’ailleurs vivement de la lire avant d’entamer la série.

 

 

813214

 

Je ne vais pas vous mentir, la nouvelle Brume est l’une de mes favorites. L’ado de 15 ans que j’étais a fait des bonds jusqu’au plafond en découvrant le machiavélisme dont était capable l’auteur. Je trouve qu’encore aujourd’hui elle reflète à la perfection le fonctionnement de l’humanité et ça, ça fait froid dans le dos (plus que la Brume en elle-même…).

J’avais également adoré le film, qui était une excellente adaptation de l’histoire. Mais j’étais perplexe… Une série sur une nouvelle ? En soit c’est un gros paradoxe : une nouvelle se dit d’une histoire relativement courte alors qu’une série a comme ambition de traîner de la durée… Alors bon, même avec une saison de 10 épisodes je suis perplexe : Va-t-on vraiment avoir de la qualité ou plutôt surfer sur la vague de Stephen King pour faire du pognon ? Allez, viens t’asseoir… C’est parti !

giphy

Oublie l’histoire originale

Franchement, si comme moi tu as connu l’oeuvre de base : tu l’oublies. Parce qu’évidemment, vu qu’il faut tenir la longueur on adapte l’histoire, on élargi le panel de personnages et les sous intrigues. Et tu sais comment ça va quand on commence comme ça : on se dissipe (pas comme la brume).
Alors oui, on retrouvera quelques traits familiers avec l’intrigue de base : certains personnages vont revenir, certaines situations aussi, mais de manière inédites et modernes.

Prépare un oreiller

Non parce que franchement, si tu as l’intention de stresser tout le long de la série… Oublie aussi. Parce que comme je te l’ai dit plus tôt, quand on allonge une intrigue c’est rare qu’on en conserve le palpitant… Résultat, la plupart des épisodes sont plats et ennuyeux. Oui, d’accord, tu as quelques scènes de gores, tu as aussi des moments où on retrouve tout le fonctionnement pervers de la race humaine… Mais très franchement, tu dois attendre l’épisode 8 pour avoir une vraie révélation. Et puis après, ça retombe un peu comme du flan. Alors on va essayer de te surprendre une ou l’autre fois par la suite… Mais … Comment dire ? Non. Vraiment non.

giphy2

Les mêmes ingrédients, mais pas la même recette

Alors oui, tu retrouveras quelque chose de familier, une sensation de déjà vu. Par exemple, un univers hyper puritain et un ou l’autre fanatiques religieux et/ou de la nature. Tu retrouveras aussi le centre commercial et la micro société dictatoriale qui s’y développe…. Mais c’est tellement tiré en longueur et les personnages sont tellement stéréotypés que ça devient presque triste…

On peut dire que tous les ingrédients sont là : la mise en évidence du côté obscure de l’humanité, la brume qui reflète la culpabilité de chacun, le besoin de trouver un responsable à ce malheur. Tout y est. Mais c’est comme si tu ratais la recette… ça n’a pas la même saveur que lorsque tu fais ça correctement.

Pour résumer, The Mist aurait du être réadapté en film et non en série. On sent clairement que sur le coup, on veut profiter du nom au détriment de la qualité. C’est dommage… Et vous savez ce qui m’a fait réellement peur dans cette série ?! Le fait qu’on envisage une saison 2 … Et la fin… Ah oui, cette fin …

giphy3

Je ressors donc très déçue de cette adaptation. Les producteurs n’ont pas su me tenir en haleine pendant 10 épisodes et j’ai réellement peiné à l’achever. Je regardais d’un œil et je parvenais malgré tout à suivre sans être scotchée … C’est lent, c’est plat et les quelques rares retournements de situation ne suffisent pas à rattrapé la sauce… qui a largement tourné.

Au terme de cette saison 1 : pas d’explication ni sur la brume, ni sur ce qu’elle représente, que des hypothèses….  Alors, poser une intrigue en 10 épisodes, c’est pas prendre son temps, c’est ne pas savoir quoi mettre dedans !

Alors un conseil, allume tes phares sinon, tu risques d’être, à l’image des scénaristes, dans le brouillard le plus complet !

Note globale ♥ ♥ ♡ ♡ 

 

 

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s